La bonne vitesse à choisir quand on fait de la bouée tractée !

La bouée tractée est l’un des sports nautiques les plus sensationnels à effectuer pendant les vacances. Sa pratique consiste à la traction d’une bouée, solidement fixée à un bateau à moteur. Les passagers installés dans la bouée n’auront plus qu’à profiter des montées d’adrénalines. Entre cris de joie et fou rire, c’est un sport gageur de bonne humeur. Mais pour que tout se passe sans accident, il est important que le conducteur adopte la bonne vitesse.

Ce que dit la règlementation :

Quelles que soient vos envies d’aller vite pour plus de fun, la bouée tractée ne doit pas dépasser 20 mph ou 32 km/h. Ce niveau dépassé, les passagers encourent des risques de noyade ou de chocs violents très préjudiciables. C’est pourquoi la législation en vigueur est à suivre à la lettre. Vous risquez d’ailleurs d’être interpellé et de gâcher ainsi tout le moment de plaisir.

Pour ce qui est des enfants, mineurs pour être plus précis, la vitesse maximale est limitée à 24 km/h. La présence d’adulte dans la bouée n’y changera rien du moment où un mineur est présent.

De la même manière, pour un nombre considérable de passagers, la vitesse de 20 mph ou 32 km/h devra être réduite selon les recommandations du fournisseur. C’est donc étroitement lié à la forme de bouée utilisée, vous avez des bouée en forme de donuts, de banane comme ce modèle ou encore même en forme de bosse.

Une vitesse en fonction de la puissance du bateau :

Il n’y a pas concrètement une limitation de puissance, les bateaux devant simplement se conformer aux dispositions règlementaires. Il existe cependant une puissance nécessairement requise pour que la pratique se passe au mieux. Trois critères entrent dans la détermination de cette puissance : la vitesse, la masse à embraquer et la longueur du bateau. Pour trois adultes par exemple, compter 300 kg minimum de masse corporelle. La vitesse dans ce cas est de 32 km/h, en absence de mineur bien évidemment. De cette façon, pour une longueur de 5 à 20 m, la puissance moyenne du bateau doit se situer entre 4 à 10 CV pour que les passagers puisent sentir les joies de la bouée tractée.

Le FLY-FISH est cependant un cas particulier. Vu qu’il faut aller plus vite sur ce type de bouée pour ressentir des sensations fortes, la puissance minimum doit varier de 6 à 10 CV. La vitesse également diffère de ce que prévoit la règlementation et est fixée par chaque fabricant.

Vous aurez plus de détail sur ce forum.

Les dispositions législatives sur l’embarcation :

La bouée tractée ne peut se faire qu’avec un bateau motorisé doté d’un système de largage rapide. Il n’est donc pas permis à n’importe quelle embarcation équipée d’un moteur de tracter une bouée. De même, le bateau doit disposer d’une certaine visibilité, généralement assurée par une flamme fluorescente, orange de préférence. Quelle que soit la masse du bateau, il n’est en outre pas permis de tracter plusieurs bouées à la fois de sorte qu’un bateau ne peut servir qu’à une seule bouée. Ceci pour minimiser les risques de chocs.

Enfin, le conducteur du bateau doit être un professionnel diplômé d’État dans ce genre d’activité. Les virages serrés à toute allure, les dépassements de vitesse sont fortement prohibés. Heureusement, la loi fait obligation de l’assistance d’une troisième personne chargée expressément de surveiller le déroulement de la pratique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *