Ligne-maginot.fr Index du Forum -> Ligne Maginot -> Recherches sur le 172ème RIF

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
  Recherches sur le 172ème RIF
Auteur Message
SCHOEN
Modérateur


Inscrit le: 19 Nov 2007
Messages: 2415
Localisation: Strasbourg


24 Fév 2014 à 14:30
Répondre en citant
Actuellement en quête de rédiger un article sur le 172ème RIF, je ressorts les photo d’archives du Service Historique de l’armée de Terre, remue les sites à la recherches de photos et d’historiques, compulse des heures durant le quotidien des Dernières Nouvelles d’Alsace à la recherche d’informations et d’évènements qui touche le régiment de notre secteur.

Curieusement, le Journal de Marches est loin d’être exhaustif, même sur la période avant-guerre. Nous connaissions la connaissance d’un monument physiquement et ne sommes toujours pas parvenu à trouver de mention écrite de son existence ou de son inauguration. Inversement, nous parvenons à retrouver des éléments sur l’inauguration d’un monument au mort aujourd’hui disparu érigé par le régiment en l’honneur de ses morts de la Grande Guerre. Je vous partagerais ces résultats ultérieurement, n’ayant pas fini le tour de l’histoire. Quand les recherches d’archives complètes le terrain, c’est de l’enquête bougrement motivante.

Je vais commencer par vous partager une petite trouvaille. Evènement totalement absent du JMO, étonnamment, c'est un article des Dernières Nouvelles d’Alsace nous apprend qu’un accident s’est produit à Kilstett, le 16 juillet 1938, causant la mort d’un soldat du Régiment. Le nom n’est pas cité, et il a fallut compulser les actes de décès de la commune pour le retrouver. Chose faite, l’événement est reconstitué malgré l’absence du Journal de Marches. Ce n’ai d’ailleurs pas un cas isolé ; nous connaissons le décès en 1940, avant les combats, d’un artilleurs de 155ème RAP, vraisemblablement dans une fortifications de Mundolsheim mais ne parvenons pas à trouver d'information sur les circonstances…

L’article des DNA :
Citation:
Le samedi 16 juillet 1938, « vers 14h, un camion venant de Drusenheim et ayant à bord des soldats du 172ème R.I.F. qu’il conduisait à Strasbourg, dérapa dans le tournant situé près du Restaurant « A la Couronne ». Le conducteur tenta vainement de redresser le lourd véhicule, dont la partie arrière vint heurter un arbre sur le côté gauche de la route rendue glissant par une récente pluie. Quatre soldats qui se trouvaient à l’intérieur du camion, furent projetés sur la route. Les occupants de la cabine de pilotage ne s’aperçurent de rien et le camion poursuivit son chemin. Ce n’est que lorsqu’il eut franchi le passage à niveau quelques cent mètres plus loin, que le chauffeur du véhicule accidenté fut rattrapé par un camion qui le suivait et mis au courant par le conducteur.

La propriétaire du restaurant, Mme Vve Huck et sa fille, témoins de l’accident, ainsi qu’un gendarme de la brigade de La Wantzenau, se portèrent immédiatement au secours des soldats tombés du camion. L’un d’eux, un jeune homme de Paris, fut relevé sans connaissance et perdant du sang en abondance. On le transporta dans une maison voisine où il expira peu après, muni des derniers sacrements par le M. le curé Schleininger de Kilstett. M. le Dr Laas, de la Wantzenau, immédiatement appelé, prodigua les premiers soins aux victimes. Un autre soldat fut relevé avec de sérieuses contusions, sa vie n’est cependant pas en danger. Les deux autres victimes s’en tirèrent heureusement avec des contusions sans gravité.

La gendarmerie de La Wantzenau, arrivée rapidement sur les lieux de l’accident, fit transporter le blessé à l’hopital militaire de Strasbourg.
Le camion accidenté, qui porte le numéro 91.227, faisait partie d’un convoi de trois voitures faisant la relève des troupiers de garde dans les ouvrages fortifiés. Outre les hommes, il transportait du matériel, caisses vides, etc. La malheureuse victime devait partir le soir même en permission pour Paris et était libérable prochainement.
L’autorité militaire a ouvert une enquête pour déterminer les causes de cet accident. »


L’acte de décès du « brave »


_________________
Un mec du béton

Association des Gardiens du Rhin
SF Bas Rhin
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur

Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Page 1 sur 1 Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures


 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


phpBB skin developed by: eXtremepixels
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group