Ligne-maginot.fr Index du Forum -> Ligne Maginot -> Humidité dans les ouvrages !

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Aller à la page 1, 2  Suivante
  Humidité dans les ouvrages !
Auteur Message
Julien-Bambesch



Inscrit le: 02 Aoû 2013
Messages: 28
Localisation: Bambiderstroff


22 Jan 2014 à 20:47
Répondre en citant
Bonjour à tous !

J'aurai besoin de vos conseils éclairés ! Very Happy

Enfaite nous livrons une bataille acharné contre l'humidité (condensation, infiltration) pour être honnête, l'humidité a gagner les premiers rounds.

Nous avons acheter quelques déshumidificateur mais bien sur ils ne suffisent pas pour assécher un ouvrage de 3 blocs, j'aimerai savoir les solutions que d'autre associations on envisager pour lutter contre l'eau.

Nous envisageons de couler du goudron sur nos dalles de ciel ou une autre alternative du Seltex (mortier à sceller), pour boucher la multitude de micro-fissures dues au bombardement. de juin 40.

Une fois, en tapant une accumulation de calcaire dans notre bloc-tourelle, un long filet d'eau c'est mis a couler, comme un robinet et on a rempli un sceau entier. On suppose que nos murs sont gorger d'eau.
Alors on pense du coup à les percer à certains endroits.

On pense aussi à remettre une ventilation en marche.

Voila quelques idées en vrac, qu'en pensez-vous ? Avez vous déjà essayer ? Quels sont les retours de ces techniques ?

D'autre idées ?
Smile

Merci d'avance !

_________________
Julien

''146 Oblige''
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur

Auteur Message
SCHOEN
Modérateur


Inscrit le: 19 Nov 2007
Messages: 2415
Localisation: Strasbourg


22 Jan 2014 à 23:20
Répondre en citant
Je vous recommande une petite visite au Schoenenbourg. Le chef des travaux est passé maitre de l'art de gérer l'humidité du fort.

Au pire, selon les affinités, il ne vous dévoilera pas tous ces secrets.

Sinon, quelques pistes rapides que j'ai apprise du grand maitre...

Sinon en quelques mots :
- Collecter ou boucher les voies d'eau. Une entrée d'eau pollue des mètres carrés.
- Pour boucher les entrées d'eau, prévoir des ciments à prises rapide. Les ciments de la marque WEBER que l'on peut trouver chez Point P sont très bon, même si en fonction du ciment, il peut être assez cher. Les fiches techniques vous apprendrons à maitriser les entrées d'eau.
- Pour les collecter, raccorder les voies d'eau trop importantes pour être bouchées. Les tuyaux PVC peuvent se couper en deux pour servir de goutière et sont facile à mettre en oeuvre. Cela n'est malheureusement pas très esthétique.
- Pour les blocs d'ouvrages, il est effectivement plus simple de le gérer de l'extérieur. Une entrée d'eau en surface c'est une dizaine à boucher à l'intérieur. J'ai tenté le bitume à froid, mais cela ne marche. Le bouchage au ciment marche bien mais pas suffisant, surtout à l'horizontale. Il existe des résines, mais elles sont couteuses.
- L'humidité c'est aussi la condensation. Il faut maitriser les entrées d'air. Air chaud contre mur froids, air chaud contre air froid et l'humidité se forme.
- Les assecheurs d'air sont couteux et ne sont efficace en rapport qualité prix que dans les locaux isolés qui doivent servir d'exposition. Mais attention à maintenir les portes fermées.
- La meilleure des solutions à mon sens, est l'ensemble de ces conseils + une ventilation de l'ouvrage en asséchant par un climatiseur industriel l'air que l'on rejette dans l'ouvrage.

Voilà très rapidement...

_________________
Un mec du béton

Association des Gardiens du Rhin
SF Bas Rhin
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur

Auteur Message
matp



Inscrit le: 02 Avr 2011
Messages: 121


23 Jan 2014 à 1:02
Répondre en citant
Salut, depuis maintenant quelques années, nous arrivons à assécher les galeries pendant presque les 3/4 de l'année. Nous avons bouché toutes les petites entrées d'air comme les créneaux et avons mis des ventilateurs pour reprendre le système original. On les fait tourner il me semble 3h par jour si possible en fin de journée pour que le système puisse fonctionner encore jusqu'au début de l'été. Donc temps que la température extérieur la nuit est inférieur ou pas beaucoup plus grande que la température intérieur sa sèche.
La chose a éviter est de fermer les portes étanches.
Mais l'été on y échappe pas, là il faut faire l'inverse. Fermer les portes au maximum.
Et une autre chose importante: l'eau appelle l'eau. Donc il faut balayer régulièrement, retirer la grosse rouille. Après il y a des petites choses à faire comme lorsqu'on installe des lampes: il faut éviter de percer, les murs ramènent de l'eau.
Et comme Schoen l'a dit au sujet des dés-humidificateurs, ils ne sont pas assez efficaces, il en faudrait de trop. Mais ils peuvent etre utiles quand vous avez une pièce spécifique à assécher comme un musée.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé

Auteur Message
Cédric-Bambesch



Inscrit le: 09 Aoû 2013
Messages: 70
Localisation: Bambiderstroff


23 Jan 2014 à 17:04
Répondre en citant
Merci pour vos réponses. Pour rebondir sur la question de Julien, l'un de vous aurait-il déjà expérimenté le Seltex ? On m'en a dit du bien mais j'aimerais avoir plusieurs avis sur la question.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé

Auteur Message
SCHOEN
Modérateur


Inscrit le: 19 Nov 2007
Messages: 2415
Localisation: Strasbourg


23 Jan 2014 à 18:49
Répondre en citant
J'ai déjà utilisé le Weber Dry Stop en intérieur
http://www.weber.fr/gros-oeuvre-et-tp/gammes-produits/impermeabilisation/weberdry-stop.html

Sinon, en extérieur, pour les réparation de fissure j'utilise http://www.weber.fr/gros-oeuvre-et-tp/gammes-produits/impermeabilisation/weberdry-enduit.html

_________________
Un mec du béton

Association des Gardiens du Rhin
SF Bas Rhin
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur

Auteur Message
Julien-Bambesch



Inscrit le: 02 Aoû 2013
Messages: 28
Localisation: Bambiderstroff


26 Jan 2014 à 12:48
Répondre en citant
Merci pour vos réponses les gars ! Very Happy

_________________
Julien

''146 Oblige''
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur

Auteur Message
philou67



Inscrit le: 21 Aoû 2008
Messages: 138
Localisation: SF Haguenau


31 Jan 2014 à 21:49
Répondre en citant
Bonjour,
Une solution possible;
Pour la dalle de notre casemate, nous avons bouché les fissures au ciment puis passé une couche de goudron liquide.
Et, posé un liner en pvc type piscine, remise d'une couche de terre en final.
Ca évite les infiltrations en partie car depuis le bord de la dalle, l'eau peu s'infiltrer en diagonale jusqu'aux murs intérieurs situés vers l'extérieur de l'ouvrage. Cela dépend des dégâts subis (béton impacter par des explosions par exemple)
Bon courage

_________________
Visitez notre site : casemate-rieffel.fr
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur

Auteur Message
fork



Inscrit le: 25 Fév 2007
Messages: 65


04 Fév 2014 à 13:15
Répondre en citant
Le goudron liquide pénètre dans les fissures et empêche l'eau de s'infiltrer.
Par contre après c'est le goudron qui coule à l'intérieur.
Et ca va encore plus vite quand la dalle est plus chaude en été.

Seb.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé

Auteur Message
Cédric-Bambesch



Inscrit le: 09 Aoû 2013
Messages: 70
Localisation: Bambiderstroff


04 Fév 2014 à 14:50
Répondre en citant
Oui c'est aussi ce qu'on craint, du coup je me demande si la double solution mortier de scellement/goudron par dessus pourrait être envisageable ?

Edit : ah ben j'avais pas vu que ça avait été suggéré juste au dessus Laughing .
Du coups si on compte pas remettre de terre, ciment + goudron ça devrait suffire, et l'évacuation se ferait naturellement.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé

Auteur Message
philou67



Inscrit le: 21 Aoû 2008
Messages: 138
Localisation: SF Haguenau


05 Fév 2014 à 0:00
Répondre en citant
Cela fait dix ans qu'on a fait notre dalle au goudron liquide et pas d'infiltration de goudron au plafond.
L'eau maintenant, oui, seulement au niveau de la liaison dalle cloche GFM surement dû à la dilatation du métal et au fait que la cloche ai pris des coup de 88mm en 1940 qui ont fait vibrer-bouger son scellement

_________________
Visitez notre site : casemate-rieffel.fr
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur

Auteur Message
fork



Inscrit le: 25 Fév 2007
Messages: 65


05 Fév 2014 à 10:00
Répondre en citant
Cédric-Bambesch a écrit:
Du coups si on compte pas remettre de terre, ciment + goudron ça devrait suffire, et l'évacuation se ferait naturellement.


Chez nous nous n'avons non plus pas remis de terre, et comme le bloc a été attaqué, il est bien fissuré. au dessus il y a certain trous où l'eau pouvait stagner, c'est surtout là que le seltex a comblé. (C'était là aussi que nous avions testé le goudron, et ça a été une mauvaise idée, peut être que les fissure sont plus large.)

Seb.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé

Auteur Message
Cédric-Bambesch



Inscrit le: 09 Aoû 2013
Messages: 70
Localisation: Bambiderstroff


05 Fév 2014 à 16:13
Répondre en citant
fork a écrit:
Cédric-Bambesch a écrit:
Du coups si on compte pas remettre de terre, ciment + goudron ça devrait suffire, et l'évacuation se ferait naturellement.


Chez nous nous n'avons non plus pas remis de terre, et comme le bloc a été attaqué, il est bien fissuré. au dessus il y a certain trous où l'eau pouvait stagner, c'est surtout là que le seltex a comblé. (C'était là aussi que nous avions testé le goudron, et ça a été une mauvaise idée, peut être que les fissure sont plus large.)

Seb.


Ouais je pense qu'à ce niveau-là on est plus ou moins dans la même configuration. Je pense donc qu'on va s'orienter dans un premier temps vers du Seltex et voir le résultat.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé

Auteur Message
fork



Inscrit le: 25 Fév 2007
Messages: 65


05 Fév 2014 à 17:19
Répondre en citant
Cédric-Bambesch a écrit:
Ouais je pense qu'à ce niveau-là on est plus ou moins dans la même configuration. Je pense donc qu'on va s'orienter dans un premier temps vers du Seltex et voir le résultat.


Et vous serez les bienvenue au B3 pour voir comment on a fait et les résultats conséquent chère voisin.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé

Auteur Message
ptiot dd



Inscrit le: 12 Mai 2008
Messages: 284


07 Fév 2014 à 16:42
Répondre en citant
Bonjour à tous,

pour poursuivre le sujet sur l'humidité dans les ouvrages, j'aborde aujourd'hui les solutions qui ont été mis en oeuvre ou sont actuellement en cour de réalisation dans les ouvrages du secteur fortifié du bois de Cattenom.

Concernant le petit ouvrage du Bois Karre :
en 2009, nous avons commencé la dépose de la terre et de l'étanchéité sur la dalle béton. L'étanchéité était constitué d'un film plastique avec un bitume coulé à chaud je pense. L'humidité était présente sous le film plastique ce qui prouvait bien que l'étanchéité ne jouait plus son rôle. Après réflexion sur la solution à utiliser et aussi à cause de moyens financier, la nouvelle étanchéité a vu le jour seulement en 2013. En premier lieu, on a coulé un bitume à froid autour des cloches pour colmater la liaison cloche / béton ainsi que sur les grosses fissures apparentes. Seconde étape, la mise en place d'un étanchéité soudé à chaud sur l'ensemble de la dalle ainsi que la descente vers la tourelle mitrailleuse. La partie plate de la toiture a été ensuite recouverte de gravillons / galets. On pense pour le futur finir l'étanchéité autour de la tourelle mitrailleuse et recouvrir le tout aussi de gravillons / galets même dans la descente. Il semblerait qu'à l'époque la descente était recouverte de terre aussi...





L'avenir nous dira si l'étanchéité a fait son effet.

Concernant le gros ouvrage du Galgenberg :
- les dessus des blocs ont été dégagés de leur végétation. Sa permet au bloc de respirer et donc une meilleur circulation de l'air. Les rigoles de récupération des eaux ont été nettoyés des boues et autres végétaux permettant à l'eau de s'évacuer.
- une campagne de nettoyage des blocs avait débuté (notamment bloc 1 et 2) ce qui avait permis d’assécher les blocs naturellement.
- l'eau provenant de la toiture de l'entrée des hommes a été collecté provisoirement en attendant de poser l'écoulement définitif (l'ancien trop rouillé été percé à plusieurs endroits). Résultat immédiat avec un bon courant d'air dans l'ouvrage : le lendemain 80 % du bloc et de sa cage d'escalier était sec.
- après de nombreuses vérifications et essais par notre ami Jules dans l'ouvrage : les portes blindés sons systématiquement ouvertes lorsque la température à l'extérieur est plus froide qu'à l'intérieur (grosso modo l'hiver) ce qui permet d'assécher naturellement tout l'ouvrage avec une très grande zone couverte (entrée des munitions => gare => casernement => entrée des hommes). En revanche en été, il faut arriver à colmater l'ouvrage au maximum pour éviter la condensation ce qui n'est pas gagné du tout.
- en 2012, 2 déshumidificateurs ont été installés dans l'usine. Pourquoi l'usine ? parce que c'est "un local" qui peut être fermé et donc les déshumidificateurs ne vont pas assécher tout l'air de l'ouvrage. Certes c'est un coût important (si ma mémoire n'est pas défaillante 450 euros pièce en promo) mais le résultat est aussi là : il y a facilement entre 2 et 3 degrés de plus à l'usine que dans tout le reste de l'ouvrage et plus de traces d'humidité. A savoir que nos 2 déshumidificateurs tournent 24h/24 365 jours par an d'où leur efficacités !!!
- de temps en temps il ne faut pas avoir peur de s'attaquer aux rigoles d'évacuation des eaux bouchées par le calcaire dans les cages d'escaliers.
- nettoyer toutes traces de boues, de flaques d'eau et résidus humides.

Bref c'est un travail de longue haleine mais on espère qu'il portera ses fruits dans les années à venir.

Comme le disait Schoen, tout est parti d'une visite au Schoenenbourg qui est un ouvrage qui connait très bien le sujet du traitement de l'humidité.

Un autre point que je peux aborder est l'utilisation du seltex puisque nous l'utilisons depuis des années en milieu professionnel : le mieux à faire lors de petites fissures et de l'ouvrir avec un marteau burin ou un coup de meule pour avoir une ouverture de l'ordre de 2 à 3 mm. Cette ouverture est nécessaire car la granulométrie du seltex (la taille des grains) est de 0 à 1,6 mm. Cela permet aux granulats de rentrer la fissure et donc d'avoir une meilleur résistance. Bien nettoyer la fissure du mieux possible (l'idéal étant un coup de soufflette pour retirer les poussières et autres grains qui empêcheront le produit d'accrocher. Ne surtout pas oublier d’humidifier le support à cœur, sinon dans le cas contraire le béton va absorber l'eau de ton mortier et ton travail n'aura servi à rien. Au final je ne fais que te redire ce qui est marqué dans la fiche technique du produit (fiche technique que l'on peut aisément trouver sur internet => fiche technique seltex et cliquez sur le premier lien).

J'espère que mes explications et nos chantiers pourront en aider d'autres, car sans arriver à traiter ce problème, la rénovation d'un ouvrage est pratiquement impossible...et merci pour ceux qui ont pris le temps de me lire.

_________________
Membre de la Ligne Maginot du Secteur Fortifié du Bois de Cattenom
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger

Auteur Message
Cédric-Bambesch



Inscrit le: 09 Aoû 2013
Messages: 70
Localisation: Bambiderstroff


07 Fév 2014 à 16:55
Répondre en citant
Merci pour cette longue réponse très complète Very Happy.
Je pense qu'avec tous ces conseils + ce qu'on avait déjà constaté/testé/envisagé nous-même, on arriver à un bon résultat.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé

Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Page 1 sur 2 Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page 1, 2  Suivante


 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


phpBB skin developed by: eXtremepixels
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group