Ce dispositif unique permettait de garder un passage dans le réseau antichar, tout en conservant la continuité de ce dernier.

Le dispositif se compose littéralement d’un wagon noyé dans le béton et renforcé par des rails, roulant sur une petite section de rails.