Ouvrage 9 blocs avec un équipage de 732 hommes commandés par le Commandant Guillebot.


Armement :

Entrée des Munitions: Deux cloches GFM et un créneau JM/AC37

Entrée des Hommes: Deux cloches GFM, une cloche lance grenades et un créneau JM/AC47

Bloc 1: Une tourelle de mitrailleuses, deux cloche GFM et deux créneaux de JM dont un remplaçable par un canon antichar de 37 mm.

Bloc 2: Une tourelle de mitrailleuses et une cloche GFM.

Bloc 3: Une tourelle pour deux mortiers de 81 mm modèle 1932 et deux cloches GFM..

Bloc 4: Une tourelle pour deux canons de 75 mm modèle 1933, une cloche LG et une cloche GFM

Bloc 5: Une tourelle pour deux lance bombes de 135 mm modèle 1932, deux cloche GFM et un lance bombe de 135 mm sous casemate.

Bloc 7: Une tourelle pour deux canons de 75 mm modèle 1933 et une cloche GFM.

Bloc 9: Une tourelle pour une arme mixte et un mortier de 50 mm, une cloche GFM type B et un créneaux de JM dont un remplaçable par un canon antichar de 47 mm

Bloc 9 bis: Fosse aux ours: bloc technique servant de cheminée pour l’usine de l’ouvrage.

A noter:

  1. la galerie de cet ouvrage est la plus longue de la ligne maginot totalisant 2500 mètres!

  2. Le bloc 9 est doté de l’ultime exemplaire d’une tourelle dotée d’un trumelage composé de deux mitrailleuses de 7,5 mm, d’un canon antichar de 25 mm en plus d’un mortier de 50 mm. Cette dernière est l’arme cuirassée d’infanterie la plus aboutie dotant la ligne. Afin de réduire l’encombrement de l’ensemble, elle dispose de trois contrepoids disposés autour de l’étage inférieur, en remplacement du balancier. Elle était également équipée d’un périscope lui permettant d’observer et de se servir du mortier de 50 sans mettre la tourelle en batterie.